FAQ 2019-01-04T14:25:38+00:00

FAQ

Vind hier de meest gestelde vragen over laserontharing.

Bien que l’épilation au laser soit considérée comme un traitement coûteux, ce n’est certainement pas le cas si l’on considère les économies enregistrées sur le long terme.

En effet, l’achat de coûteuses lames de rasoir, crèmes épilatoires, cires, etc. devient parfaitement superflu.

En guise de préparation à la première séance d’épilation au laser, vous devez retenir les points suivants:

Préparation pour la séance d’épilation au laser

  • Lors d’une séance d’essai gratuite et sans engagement de votre part, l’expert vérifie votre type de peau et de poils et vous annonce les résultats que vous pouvez en attendre.
  • Pour obtenir un résultat optimal, vous devez absolument éviter, dans les 6 semaines précédant la première séance au laser
    • Tout banc solaire
    • Toute exposition directe au soleil de la zone corporelle à traiter
    • De vous épiler avec une pince ou de la résine ; en revanche, le rasage et la crème dépilatoire sont autorisés.
  • 2 semaines avant la séance : ne pas utiliser d’autobronzant
  • Le rasage manuel est autorisé jusque 3 jours avant la séance.
  • Le jour du traitement : la partie du corps concernée doit être rasée le plus tard possible avant la séance, éventuellement sur place si le poil n’est plus visible.

Peu après la séance, la zone du corps traitée peut présenter une rougeur et/ou un léger renflement. C’est une réaction naturelle de la peau après une exposition à une forte chaleur. Elle retrouvera rapidement son apparence normale.

Quelques semaines après le traitement, vous remarquerez que les parties traitées de la peau perdent leurs poils. S’ils vous gênent, ces petits poils peuvent être rasés.

La croissance pileuse varie d’une personne à l’autre. Elle dépend de nombreux facteurs, comme l’âge, le taux d’hormones, l’origine ethnique, la prise de médicaments, le métabolisme, etc.

Malgré ces différences, chaque poil, chaque cheveu suivent un cycle complet subdivisé en trois phases :

  • La phase de croissance active (anagène) : C’est durant cette phase que la racine du poil contient du pigment (la mélanine) ;
  • La phase transitoire (catagène) : Pendant cette phase qui dure environ deux semaines, le poil cesse de pousser et sa teneur en pigment diminue.
  • La phase de repos (télogène) : Après une période d’environ 6 semaines, les poils tombent de façon spontanée, avant que recommence un nouveau cycle de croissance.


Comme la croissance pilaire suit un cycle déterminé et que le traitement au laser n’est efficace que durant la phase anagène, il est impossible de détruire tous les poils lors d’une seule et même séance. En moyenne, entre 20 et 30 % des follicules pileux sont éliminés par séance. Le résultat est généralement complet et définitif après 3 à 5 séances.

Sous l’influence de changements hormonaux, il est possible que de nouveaux poils réapparaissent après quelques années. Dans quelques très rares cas, une séance d’épilation annuelle au laser est recommandée.

L’IPL et le laser sont deux méthodes d’épilation souvent confondues, mais les différences sont pourtant notoires.

Le système de diodes lumineuses au laser LightSheer exploite une longueur d’onde de 810 nm ; plusieurs études cliniques ont en effet montré que c’était la plus efficace dans 90 % de tous les types de peau (I-VI) pour l’épilation au laser.
La pratique quotidienne montre qu’un appareil IPL a en moyenne besoin de cinq à neuf séances pour atteindre le même effet que la diode laser LightSheer.

Contrôlez toujours le type d’appareil utilisé sur votre corps ou demandez conseil au dermatologue ou spécialiste beauté.

ette méthode respecte les conditions de sécurité les plus strictes

Le premier laser de la famille LightSheer a été mis au point en 1994.
Les premières études cliniques pour l’épilation définitive ont suivi deux ans plus tard. En décembre 1997, l’appareil était validé par la FDA (Food and Drug Administration).
Des études cliniques ayant prouvé une réduction pileuse définitive supérieure à 50 % après seulement trois séances, et ceci chez 3000 personnes témoins, LightSheer a reçu l’autorisation depuis avril 1999 par la même FDA d’annoncer une « Réduction permanente des poils et cheveux ».
Tous les épilateurs au laser médicaux de la gamme LightSheer sont contrôlés par le service d’agrément très sévère de la FDA américaine et respectent les conditions de sécurité les plus strictes en faveur des patients.

Ouvrages de nature clinique

Aucun autre système d’épilation n’a bénéficié d’autant d’études cliniques et d’ouvrages médicaux de référence que le laser LightSheer.
De ce fait, cet appareil est considéré dans le monde médical comme la norme absolue en matière d’épilation permanente au laser.
Plus de 80 millions de traitements sont exécutés chaque année avec des appareils de ce type.

Le traitement le plus rapide actuellement disponible sur le marché.

L’embout de la manette LightSheer HS présente une surface de contact plus grande qu’aucun autre appareil vendu sur le marché.
De ce fait, l’impulsion du laser est capable de traiter simultanément de nombreuses racines.
Les grandes régions du corps, comme le dos, la poitrine, les jambes et les bras peuvent ainsi être traités en très peu de temps.

La qualité garantie du leader en épilation au laser

Mis au point par les inventeurs de l’IPL, le système LightSheer se base sur des technologies brevetées ultrasophistiquées qui améliorent le confort de traitement du patient.

  • Technologie Chill Tip
    L’embout spécial de la manette LightSheer intègre un système réfrigérant unique qui refroidit la peau à 4 °C.
    L’épiderme et les vaisseaux sanguins sont ainsi protégés de façon optimale contre la chaleur d’impulsion du laser.
    Le patient ne ressent pas l’inconfort du laser. Cette poignée ET a une surface de 1 cm², ce qui est l’idéal pour traiter les petites zones plus sensibles.
  • Technologie Vacuum Assist HIT
    la manette Lightsheer HS a recours à une technologie unique de mise sous vide assistée.
    Lorsque la manette entre en contact avec l’épiderme, celui-ci est aspiré sous vide.
    Les follicules pileux se rapprochent de la source d’énergie, ce qui permet de travailler dans des conditions très confortables, avec une grande efficacité et moins d’énergie.
    En outre, cette poignée est 9,2 fois plus grande que la manette ET, ce qui permet de traiter facilement de grandes zones du corps en quelques minutes seulement.
    En exerçant une pression sur les récepteurs de l’épiderme, la transmission de la sensation de douleur jusqu’au cerveau est bloquée de façon naturelle.

Une peau basanée est une peau endommagée. Pour protéger les tissus sous-cutanés en cas d’exposition excessive aux UV, le corps se met à produire de la mélanine.

L’impulsion au laser étant attirée par la mélanine, l’intensité énergétique doit être paramétrée sur une puissance moindre pour une peau basanée ou foncée.

Plusieurs séances successives sont alors nécessaires pour atteindre un même résultat.

Demandez une séance d’essai gratuite