La puissance de Lumenis LightSheer 2019-01-07T11:25:09+00:00

La puissance de Lumenis LightSheer

Le LightSheer Diode Laser utilise la lumière pulsée pour détruire les follicules pileux.

Pour saisir le principe de fonctionnement du Lumenis LightSheer, il faut d’abord connaître de quelle façon pousse le poil et comprendre comment le laser peut le détruire.

Les cycles pilaires variant les uns les autres, il existe également différentes sortes de poils, par exemple les cheveux, les sourcils, les cils, les poils de la poitrine, du pubis, des aisselles, etc. Des cycles courts donnent des poils courts (par exemple les sourcils et les cils), tandis que les cycles longs produisent – évidemment – des poils plus longs, essentiellement les cheveux.

Zone
Cheveux en phase telogene %
Cheveux en phase anagene %
Durée de cycle
Follicules densité (1/cm²)
Follicules profondeur
Cuir chevelu
13
85
3-4 mois
350
3-5 mm
Barbe
30
70
10 semaines
500
2-4 mm
Lèvre supérieur
35
65
6 semaines
500
1-2.5 mm
Aisselles
70
30
3 mois
65
3.5-4.5 mm
Thorax
 
 
 
70
2-4.5 mm
Pubis
70
30
12 semaines
70
3.5-4.5 mm
Bras
80
20
18 semaines
80
 
Jambes
80
20
24 semaines
60
2.5-4 mm

Les follicules pileux se développent sous la peau, mais leur croissance n’est pas simultanée.

On distingue en fait trois phases de croissance : active (anagène), de transition (catagène) et de repos (télogène).

La durée de chaque phase dépend de divers facteurs (par exemple la région du corps).
La diode LightSheer utilise la lumière du laser pulsé. Elle développe une haute densité énergétique sur une longueur d’onde de 810 nanomètres (nm).

Plusieurs études cliniques ont prouvé qu’une longueur d’onde de 810 nm donne les meilleurs résultats, car elle agit sur 90 % de tous les types de peau (I-VI) par le biais d’une absorption élevée de la mélanine autour des follicules pileux traités.

kracht van LightSheer

L’énergie de la pulsion du laser est acheminée via la mélanine, c’est-à-dire la pigmentation de la peau, jusqu’au cœur de la racine du poil, pour y être convertie en chaleur.

Les racines sont à ce point endommagées que tout nouveau cycle de croissance devient impossible.
La peau avoisinante demeure toutefois épargnée par ce processus d’épilation définitive.
Seuls les poils se trouvant dans la phase anagène sont traités par la lumière du laser, parce que ce n’est qu’à ce moment précis que les follicules pileux contiennent du pigment (la mélanine).

De ce fait, il est indispensable de suivre plusieurs séances, chacune espacée de 4 à 8 semaines environ. Pendant cet intervalle, vous remarquerez que les poils de la partie traitée tombent spontanément.

Consultez des vidéos sur notre page YouTube